Développement durable et Management durable

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Développement Durable et Management Durable :

…Les 2 me paraissent indissociables. Dans nos métiers de service, hôtellerie, restauration, HPA, nous savons bien que, ce sont les Hommes qui font  les Choses. Un Client sera, attiré par un lieu, un endroit, « appâté » par une prestation proposée (et donc promise), séduit par la qualité technique et comportementale d’un Personnel, d’une Equipe… De ces trois facteurs incontournables pour faire venir et revenir ce même Client, il y en a un, qui apparaît plus fragile que les 2 autres, à entendre les professionnels.

>Certes, le site et son environnement sont essentiels dans la décision du Client.

>Certes, la prestation, qu’elle soit d’hébergement ou de restauration, étant  tellement concurrencée,  qu’il n’y a pas d’autre solution que de faire « pour le mieux et (de plus en plus) au meilleur prix ».

>…Restent les Hommes où les leviers de motivation sont délicats, car parfois difficiles à cerner.

Aucun dogmatisme ne peut être appliqué en termes de Management de l’Humain. Si, les générations précédentes étaient sensibles aux éléments de sécurité personnelle (salaires, pourboires, primes), ainsi qu’à certains facteurs extérieurs comme l’appartenance à une « Maison », tremplin nécessaire à un développement personnel, voire d’une carrière, les nouvelles  générations sont, quant à elles,  plus difficiles à cerner en ce qui concerne les sources de motivations. D’où la nécessité de prendre les devants, au travers de nouvelles normes sociétales-managériales qui, peu à peu, ont tendance à s’imposer dans le secteur hôtelier et touristique, comme elles se sont imposées dans bon nombre d’entreprises.

*Qu’elles sont-elles ?

>On peut les classer en deux catégories :

1 Les normes sociétales-managériales qui sont centrées sur la Valeur Travail ;

2 Les normes sociétales-managériales qui sont centrées sur des Valeurs personnelles et  collectives.

> Dans les premières normes, le Manager doit veiller à fixer des objectifs clairs et atteignables, au travers desquels la ressource (l’employé) sera responsabilisée, reconnue, de manière à déclencher chez elle (lui) de  l’ambition,  ne serait-ce que de faire bien ce qu’on lui a demandé de faire.

> Dans les deuxièmes, le Manager veillera à déclencher un Esprit d’Equipe où chacun exprimera ses compétences, mais aussi ses différences, dans un seul intérêt, et, un seul but : Le sens du collectif (qui rend l’Opération cohérente au quotidien).

Voilà pourquoi, aujourd’hui, l’axe normatif du recrutement s’est déplacé du Quotient Technique (le savoir-faire), vers le Quotient Emotionnel (le savoir-être, c’est-à-dire les Valeurs et la capacité d’un employé à adhérer, à suivre, et à s’adapter).

Nous reviendrons sur le sujet du recrutement lors d’une prochaine parution.

Bonne saison 2011 à Vous.

                                                                     Yves Mongis -  Conseil en Management

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »